Rénovation urbaine Savine-Vallon des Tuves

Le projet

Logirem est l’unique bailleur du quartier de la Savine, dans le 15e arrondissement situé à l’est du Massif de l’Etoile et au sud-est du Vallon des Tuves et du Canal de Marseille. La Savine était constituée d’un ensemble de 35 immeubles recensant plus de 4 000 habitants en 1973 pour ne compter aujourd’hui plus que 18 immeubles et 1 500 habitants.
En réaménageant l’espace urbain, en réhabilitant et reconstruisant des logements, Logirem améliore le cadre de vie des habitants et la qualité des biens proposés.



Les grands enjeux

En réponse aux difficultés urbaines et sociales observées sur le territoire, le projet de renouvellement urbain vise à améliorer le cadre et les conditions de vie des habitants et à restaurer l’attractivité du quartier en :

  • Améliorant l’intégration urbaine  du quartier (désenclavement du site haut par l’ouverture d’une voir circulante, développement des équipements de proximité, aménagement du parc Canal…).
  • Diversifiant l’offre de logements, de commerces et d’équipements publics (centre social, crèche notamment) dans le Vallon des Tuves.

En terme d’habitat, Logirem diversifie l’offre de logements (locatif et accession sociale, individuel et collectif…) et privilégie des programmes de petite densité pour accueillir les populations nouvelles.

Suite à la découverte d’amiante en 2011, Logirem et les partenaires du projet ont décidé de l’éradiquer totalement en démolissant tous les logements (soit 588 démolitions supplémentaires par rapport à la convention initiale). Cela implique non seulement le relogement de plus de 1 000 familles mais aussi la reconstitution 1 pour 1 des logements dans les arrondissements de Marseille. Le projet de rénovation Savine-Vallon des Tuves est inédit, tant par l’ampleur des transformations et des relogements à effectuer que par l’impact des reconstitutions sur l’offre de logements sociaux à Marseille.

Tout en menant ce projet de grande envergure inscrit dans la durée, Logirem veille au maintien de la qualité de service, avec un budget d’entretien courant des bâtiments augmenté. La présence humaine sur le terrain est renforcée par les équipes de gestion et les équipes du pôle renouvellement urbain pour accompagner le changement et s’assurer de l’appropriation du projet par les habitants. Unique bailleur du site haut, Logirem porte une attention particulière à l’écoute et au recueil des attentes des habitants dans la conduite du projet.

Les opérations

Le projet de rénovation urbaine se décompose en deux phases de réalisation. La première phase (PNRU jusque fin 2018) consiste à amorcer le projet à long terme. Elle prévoit :

  • La restructuration de 105 logements sociaux au niveau du chemin du Vallon (site de la Petite Savine).
  • La démolition des 147 premiers logements (bâtiment A) sur les 389 qui devront être démolis d’ici 2018 (bâtiments J1, J2, J3, J4, J5 et G2 + 20 logements au F1, F2 et F3).
  • La réalisation d’une maison du projet, portée et animée par Marseille Rénovation Urbaine.
  • La construction neuve de 323 logements, sous maîtrise d’ouvrage Logirem, décomposés comme suit :

Sur site :

  • Mazet du Vallon : 13 logements livrés juin 2011
  • Oliveraie : 9 logements livrés mai 2012
  • École : 80 logements – livraison prévue mai 2017
  • Couronne : 65 logements  – livraison prévue juillet 2017

Hors site :

  • Nouvel horizon, à Saint-Antoine, 15e (VEFA) : 41 logements livrés mai 2015
  • Naturalys, à Château Gombert, 13e (VEFA) : 49 logements livrés décembre 2015
  • Une quinzaine de logements “diffus” en acquisition amélioration, répartis dans tout Marseille
  • Livi, à la Cabucelle – 15e : 51 logements – livraison prévue automne 2016

La deuxième phase (NPNRU) prévoit de terminer l’ensemble des démolitions (436 logements) et de permettre la réurbanisation du plateau de la Savine.

Le relogement

Logirem veut faire du relogement une opportunité pour les 997 ménages concernés. L’enjeu est d’écouter les besoins des habitants afin de les accompagner dans un parcours résidentiel pour leur famille. Le relogement s’effectue via des programmes de construction neuve dans le quartier ou ailleurs dans Marseille, par la mobilisation de l’ensemble du patrimoine de Logirem et de la plateforme inter-bailleurs.
Depuis 2006, 370 familles ont été relogées dont 70 % dans le 15-16ème arrondissements, 10 % dans les 13-14e ou encore 10 % dans le centre ville.
35% des familles sont relogées dans du neuf.
Logirem professionnalise le relogement et a mandaté une équipe dédiée pour accompagner les locataires. Le PACT Bouches-du-Rhône gère la Maîtrise d’Oeuvre Urbaine et Sociale (MOUS) pour le projet Savine.

En chiffres

  • Année de réalisation : 1973
  • Nombre de logements : 1 400 en 1973, 930 en 2009, 783 en 2015
  • 997 relogements sont prévus dans le cadre du projet – 62% ont été réalisés à aujourd’hui
  • 389 démolitions sur la période 2011-2018, 147 faits, 242 à venir
  • 389 reconstitutions (28 % des reconstitutions réalisées)
  • Investissement global Logirem (PNRU) : 57,6 millions d’euros

Pour en savoir sur le projet de rénovation urbaine et sur le déroulement du chantier, des permanences sont proposées à la maison du projet (à côté du Centre Social).

- Fermé le lundi
- Mardi : de 14h à 17h30
- Mercredi : de 14h à 19h
- Jeudi : de 9h à 12h30 et de 14h à 17h
- Vendredi : de 9h à 12h30
- Samedi : 1er samedi du mois de 14h à 17h30.