Carré Saint Lazare, aménager la mixité

Au coeur du 3e arrondissement de Marseille, entre boulevard National, rue de Crimée et boulevard de Strasbourg, Logirem a acquis 8 000 m² de terrains anciennement détenus par la Banque Postale pour y aménager un véritable morceau de ville en 10 immeubles et plus de 200 mètres de façades.
Cette opération fait l’objet de 2 ensembles immobiliers coordonnés, confiés aux architectes Rémy Marciano et Daniel Deluy.



Localisation

Le projet d’aménagement Carré Saint Lazare prend place dans le 3e arrondissement de Marseille, un des quartiers majeurs de l’histoire industrielle et ouvrière de la cité phocéenne, avec notamment sa manufacture des tabacs en activité jusqu’en 1990.
Ce territoire connaît aujourd’hui une profonde mutation, marquée à l’Est par le projet Euroméditerranée, la plus vaste opération de réaménagement urbain de l’Europe du Sud, et, à l’Ouest, par le pôle culture et médias de la Friche Belle de Mai. Il jouxte en outre la Gare Marseille Saint Charles et le principal campus de l’Université des sciences d’Aix-Marseille.

Mixité de logements, d’usages, de population…
l’aménagement au service d’une vie de quartier

Générationnelle, sociale, fonctionnelle, patrimoniale… le Carré Saint Lazare est un concentré de mixités. Pour y parvenir, Logirem a fait le choix d’un partenariat, multiple lui aussi.

  • Un espace d’accueil et d’activités ouvert aux seniors et à des structures associatives. Cet espace est conçu et géré par les services du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.
  • Une crèche de 42 berceaux pour enfants de 2 mois à 3 ans. Celle-ci dispose d’un espace extérieur sécurisé tourné vers le coeur d’îlot. Un dépose-minute de 2 à 3 places est délimité rue de Crimée. La gestion de la crèche est confiée à l’association “L’île aux enfants”.
  • “Les Senioriales”, une résidence d’appartements aménagés pour les seniors, associés à une offre de services adaptés (partenariat en cours de contractualisation).
  • “Campus des Sciences”, une résidence étudiante de 197 logements, intégrant un restaurant-cafétéria orienté étudiants mais ouvert sur le quartier (en partenariat avec Bouwfonds Investment Management).
  • “Baie de Provence”, un ensemble de logements en locatif privé.
  • “Cap Med”, 91 logements en accession aidée à la propriété, du T2 au T5.
  • “Détroit Sud”, 72 logements en locatif social, du T1 au T5.
  • Un commerce alimentaire (enseigne Simply Market) de 3 000 m2 de surface disposant de 82 places de parking dédiées en souterrain (entrée/sortie bd de Strasbourg).
  • Un parking souterrain de 370 places et plus de 300 m² de parc 2 roues (entrée/sortie bd de Strasbourg et bd National).

Livré à partir de décembre 2016 et inauguré le 19 mai 2017


Une oeuvre artistique sur le thème de la lumière

Dans le prolongement de Marseille Provence 2013-Capitale européenne de la culture, Logirem a souhaité intégrer dans ce programme une oeuvre artistique. Elle en a confié le pilotage et l’appel à projet à sa Fondation. Lauréat du concours, l’artiste Etienne Rey y explore la relation entre espace, perception et lumière.

> Nos Actions

Des résidences haute qualité Logirem

  • Architecture contemporaine et harmonieuse des deux programmes
    Daniel Deluy et Rémy Marciano mettent en scène une architecture de boulevard, réinterprétant, dans une écriture contemporaine, l’esprit des immeubles du 19e siècle. Les façades présentent des alignements obligatoires et des événements permettant de rompre l’effet de barre.
    Les fenêtres ont des hauteurs et largeurs variables. Des césures marquent des temps de pause, rythment en séquences l’immeuble, signalent entrées et passages. En hauteur, des maisons se devinent sur les toits en attique.
  • Qualité de vie : coeur d’îlot végétalisé, balcons orientés sur les jardins intérieurs, entrée des halls sécurisée.
  • Normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) avec isolation thermique et acoustique renforcée, exposition au soleil et logements traversants favorisés, confort d’été (climatisation naturelle, protections solaires fixes et mobiles), limitation des consommations électriques des parties communes et extérieures grâce à des détecteurs de présence et crépusculaires

Cette opération est une locomotive de la dynamique urbaine qu’on peut voir à l’oeuvre boulevard National et au-delà
L’aménagement de cette partie du 3e arrondissement va mettre de la continuité entre les pôles du renouvellement urbain marseillais, Euroméditerranée, St Charles, Belle de Mai… Le Carré Saint Lazare est exemplaire des projets qui participent de cette profonde requalification. Il va amener de nouveaux habitants, de nouveaux commerces, de nouveaux
usagers aussi. Car j’ai plaidé pour l’intégration de services publics et proposé un espace séniors. Et c’est un projet d’autant mieux accueilli que nous nous sommes attachés, Logirem comme la mairie de secteur, à le faire partager par la population au travers de la concertation.
Lisette Narducci,
maire des 2e et 3e arrondissements

Synthèse

Logirem, maître d’ouvrage

  • 2 équipes d’architectes : MD2C (Daniel Deluy) et Marciano Architecture (Rémy Marciano)
  • 3000 m² de commerces en rez-de-chaussée (moyenne surface alimentaire et commerces de proximité)
  • Parkings en sous-sol sur 3 niveaux pour les logements et les commerces,
  • 1 000 m² d’équipements publics avec une crèche et un espace senior

Retrouvez la vidéo du projet et tous les renseignements sur les biens en accession sociale sur le site logirem-accession.com.

Projet urbain Carré Saint Lazare

470

Logements



72

logements locatifs sociaux



90

logements en accession à la propriété



197

Studios et appartements étudiants




LIENS UTILES