logements travaux habitants

RÉHABILITATION, REQUALIFICATION ET RÉNOVATION URBAINE POUR LES CANOURGUES À SALON-DE-PROVENCE

Résidence les Canourgues, Salon-de-provence

Débutés en octobre 2018, les travaux de réhabilitation des Canourgues touchent à leurs fins. Avec 310 logements réhabilités et des bureaux d’accueil entièrement rénovés, le parc des Canourgues évolue pour la plus grande satisfaction des habitants.

En 2016, Logirem avait pris de l’avance sur le projet de renouvellement urbain du quartier en signant un accord collectif avec l’association des locataires. Cette signature marquait le début de la réhabilitation des Canourgues. Logirem s’est rapidement impliquée dans le renouvellement urbain du quartier salonais et déploie une série d’initiatives à destination des résidants.



Des habitants impliqués dans le projet, y compris les plus fragiles

En 2019, la visite d’un logement témoin a permis de découvrir les aménagements faits sur leurs logements. À l’issue de cette visite, les résidents ont pu faire part de leurs attentes et de leurs besoins concernant les travaux.

Logirem s’est attachée à intégrer pleinement les habitants au projet avec notamment de nombreux échanges et des entretiens tout au long du chantier. Enquête à propos des locaux vélos et motos ou encore entretiens téléphoniques pour l’adaptation des logements sont certains moyens mis en œuvre pour garder le contact avec les habitants. 

Une implication renforcée pour les habitants les plus âgés


logements travaux habitants

Salon-de-Provence, les Canourgues

Depuis plus de 10 ans, Logirem entretient une stratégie de prise en compte du vieillissement sur son patrimoine.

Aux Canourgues, à Salon de Provence, l’occupation sociale est marquée par des locataires vieillissants. Sur l’ensemble des 310, plus d’un logement sur 3 est occupé par une personne de 60 ans et plus. Cela représente 110 logements et, parmi eux, la moitié des habitants vivent seuls.

C’est pourquoi Logirem a décidé de renforcer l’implication des habitants les plus âgés dans l’adaptation de leur logement en phase avec le chantier.

Une permanence est dédiée à l’écoute et l’accompagnement des personnes âgées quant à l’adaptabilité de leur logement. De plus, une étude a été menée par l’Observatoire régional de la santé (ORS) sur la problématique de l’urbanisme favorable à la santé. Cette dernière intègre la question de la santé sur l’ensemble des travaux et aménagements réalisés sur la résidence et les logements.


Une première phase de travaux axée sur les bâtiments

La phase prioritaire des travaux portait sur l’ensemble des bâtiments, elle a débuté à la suite de l’accord collectif avec l’association des locataires en octobre 2018. Les façades ont été modernisées afin de s’intégrer dans l’environnement du quartier et les menuiseries remplacées.

Cette phase répond également à la demande du public fragile avec l’adaptation des salles de bain pour la prévention des chutes dans 85 logements.

C’est également lors de cette phase que le bureau d’accueil et de gestion ont été rénovés pour recevoir les habitants dans de meilleures conditions et en toute confidentialité.


Seconde phase de travaux pour améliorer le confort des habitants dans leur logement

Débutée en décembre 2020, c’est en mars 2022 que la seconde phase touche à sa fin, elle concernait :

  • L’amélioration du confort dans les logements (rénovations des salles de bain, remplacement des portes palières et amélioration des équipements électriques).
  • La rénovation complète des parties communes et de leur équipement
  • La réflexion de l’étanchéité
  • Le remplacement des réseaux d’eau
  • La restructuration d’une partie des rez-de-chaussée des bâtiments pour développer l’offre au niveau des locaux :
    • Logements adaptés aux personnes à mobilité réduite
    • Locaux vélos et motos
    • Des locaux ménage

Cette phase représente aussi l’engagement environnemental de Logirem au travers de ses nombreuses réhabilitations thermiques. En effet, la phase comprend la rénovation du bâti en termes d’étanchéité et d’isolation, avec le label BBC, une rénovation assurant une performance thermique et énergétique similaire à un logement neuf.


Dates clés :

  • 2016 : Signature d’un accord collectif avec l’association des locataires marquant le début de la réhabilitation des Canourgues.
  • 2018 : Élaboration du projet de renouvellement urbain avec la Métropole Aix-Marseille et la ville de Salon-de-Provence.
  • Octobre 2018 : Début des travaux
  • 2018 – 2019 : Première phase de travaux
  • 2020 – 2021 : Deuxième phase de travaux
  • 2021 : Fin des travaux de la première phase
  • 2022 : Fin des travaux de la seconde phase et poursuite du projet renouvellement urbain

Financement :

Un investissement de 12 millions d’euros pour le projet :

  • 65 % du financement porté par Logirem
  • 15 % par la Métropole Aix-Marseille Provence
  • 5 % par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône
  • 3 % par la Région Sud et le FEDER (Europe)
  • 3 % par l’Adème
  • 9 % par le FEDER

financement réhabilitation logements Logirem