Jardins Partagés et familiaux

La culture de la terre

Les jardins partagés sont constitués d’un ensemble de parcelles, individuelles et/ou collectives, attribuées à des ménages qui en assurent la culture. Ils se caractérisent par une démarche participative, la recherche d’une mixité sociale, une animation qualifiée, l’accent mis sur l’ouverture au territoire. Ces jardins aident les habitants à s’intéresser davantage à leur cadre de vie, à participer à la gestion des espaces collectifs, quand nombre d’entre eux peuvent être peut adaptés à leurs besoins et sont alors l’occasion de détournement d’usage et de dégradation.

Jardins partagés

Très tôt, la Fondation Logirem s’est inscrite dans un partenariat avec le PADES (bureau d’études spécialisé) afin de réfléchir aux conditions de mise en place de ces jardins et de proposer des projets concrets aux habitants. Elle a été fortement associée à l’édition d’un guide à destination des bailleurs sociaux élaboré sous l’égide de la Région Provence Alpes Côte d’Azur et publié par le PADES et l’AR HLM.

Aujourd’hui la Fondation apporte une aide à l’ingénierie de projet pour toute initiative portée par Logirem au sein d’une résidence neuve ou dans le cadre d’un patrimoine existant.
Elle apporte également un financement au démarrage du projet et pendant trois ans afin de permettre son développement.

Jardins présents sur le patrimoine de Logirem

  • Résidences Terrasses du Verduron/Galion (Marseille 15ème) :
    Ces jardins sont gérés par Cosmos Kolej une compagnie de théâtre basée sur le quartier de Saint Antoine . Il s’agit d’un jardin collectif sur Terrasses du Verduron. Sur Galion, le projet concerne plus particulièrement la gestion par les habitants des espaces verts collectifs.
  • Résidence Valtellina (Châteauneuf Les Martigues) :
    Le projet s’inscrit dans une opération de construction neuve de 117 logements. Le jardin dispose de 900 m2 sur 2 parcelles ainsi que d’une aire de compostage situés au pied des immeubles. Le porteur du projet Graine de soleil (une structure d’insertion par le maraichage biologique) en assure l’animation technique et pédagogique.Aujourd’hui une vingtaine de familles participent à la culture et aux animations organisées sur le jardin. 35 familles recyclent quotidiennement leurs déchets organiques.
  • Résidence Font Vert (Marseille 14ème)
    Bien avant la mise en place des jardins officiels, les habitants ont initié depuis quelques années des jardins “sauvages” le long de la voie ferrée qui jouxte la résidence. Une vraie culture du jardinage est née et un collectif de jardiniers s’est mobilisé dans la durée.
    Inauguré en 2015, le jardin partagé comporte 40 parcelles qui sont réparties sur 2 secteurs de la résidence. Des actions pédagogiques impliquant les écoles du secteur sont en cours d’imagination.
    Le projet global est piloté par la Maison des Familles et des Associations depuis l’origine.

Projet à venir avec  Les Pas Perdus

Les jardins partagés comme vecteur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures

Il s’agit d’un collectif d’artistes qui travaille à la conception et réalisation d’œuvres plastiques pérennes ou non dans l’espace public, en lien étroit avec les habitants considérés comme des « occasionnels de l’Art ».
Le projet proposé sur Font Vert se développera sur trois ans. Il partira de l’accompagnement du collectif des jardiniers.
Il aboutira à la production d’œuvres plastiques et poétiques qui viendront agrémenter ce jardin.
Le projet se déroulera sur site ainsi qu’au Comptoir de la Victorine, leur siège, où les habitants pourront rencontrer et créer avec des personnes extérieures. La résidence sera ponctuée d’évènements et manifestations.