L’accession pour le plus grand nombre…

Accéder à la propriété est un rêve souvent difficile à réaliser. C’est pourquoi Logirem a choisi de développer une offre attractive et adaptée aux ressources de chacun pour permettre à tous ceux qui rencontrent des difficultés de devenir propriétaires. L’accession sociale est une manière pour Logirem d’accompagner ses clients locataires dans leur projet de vie et leur parcours résidentiel.

Une offre pour les jeunes et les moins jeunes…

Grâce à une gamme de produits variés en nature (accession dans l’ancien, accession dans le neuf en PSLA – Prêt Social Location Accession – ou en VEFA –  Vente en État Futur d’Achèvement), en prix et en typologie, Logirem propose des solutions adaptées à tous les budgets et pour tous les ménages. L’accession sociale est souvent le premier pas d’un parcours résidentiel de propriétaire ou une manière de sécuriser sa retraite ou encore de constituer un capital à léguer.

Une offre pour les locataires Logirem… et pour tous les autres.

La commercialisation de nos programmes est ouverte à tous aussi bien dans l’ancien que dans le neuf.

Pour Logirem, la volonté de favoriser le parcours résidentiel de ses locataires est une idée forte qui oriente cette activité. L’entreprise cherche à créer une offre pour les primo-accédants à chaque fois que cela est possible. Cela participe à la mixité de l’habitat des territoires mais aussi à répondre à la demande de ménages aux revenus modestes en quête d’un premier achat.

Aujourd’hui, les locataires Logirem sont les premiers acheteurs de logements dans les résidences déjà construites. Dans le neuf, les acheteurs sont majoritairement des familles résidant dans le secteur privé.

Des dispositifs ouverts au plus grand nombre

Pour acheter un bien dans l’ancien, il n’existe aucun critère de revenus.

Dans les résidences neuves vendues en VEFA ou en PSLA, les acquéreurs doivent satisfaire au respect d’un plafond de ressources prenant en compte le dispositif de réalisation (PSLA, ANRU, VEFA), sa localisation ainsi que la composition familiale.

Dans l’ensemble, et compte tenu des territoires sur lesquels Logirem se développe, ces plafonds de ressources ne sont pas une contrainte. La très grande majorité des ménages souhaitant devenir propriétaire répond aux critères et peut réaliser son rêve.

Pour qui ?