Projet de rénovation urbaine du Baou de Sormiou



Le projet

Niché sur un site exceptionnel, au pied des Calanques de Sormiou, le patrimoine Logirem comptant environ 800 locataires se situe dans le quartier de la Cayolle au Sud de Marseille (9ème arrondissement), entre ville et campagne.
Le quartier est concerné par un projet ambitieux de renouvellement urbain mené par la Ville de Marseille en partenariat avec l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain (ANRU), la Région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA), Marseille Provence Métropole (MPM), le Conseil Général, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et les bailleurs sociaux.

Pour Logirem, le projet concerne la réhabilitation en profondeur de 5 résidences construites fin des années 80 au Baou de Sormiou, soit 286 logements au total : Plan de la Jarre, Valette, Vaucanson, Hameau du Rocher et Hameau de la Pinède. Les travaux portent sur l’amélioration du confort et de la sécurité des logements, allant jusqu’à la réadaptation de l’offre aux besoins des habitants, les parties communes et les espaces extérieurs (résidentialisation).

Les grands enjeux pour le quartier

Le projet de renouvellement urbain souhaite redonner une cohérence globale au quartier et ouvrir sur la ville le Baou de Sormiou, historiquement site d’accueil et de transit.

  • Réaménager des voiries pour mieux desservir ce secteur (MPM – notamment avenue Colgate).
  • Ouvrir un parc Ludico sportif, une Maison de quartier, installer le théâtre équestre du Centaure.

Pour Logirem, l’enjeu est de recréer un coeur de quartier en développant une mixité réelle. Cela se traduit par la restructuration d’un patrimoine existant permettant une montée en gamme de l’offre d’habitat (redéfinition et modernisation) :

  • Restructuration des villas en offrant du locatif et de l’accession sociale,
  • Réhabilitation des logements en modernisant les équipements afin d’améliorer le confort des habitants et favoriser la maîtrise des dépenses d’énergie,
  • Résidentialisation pour améliorer le cadre de vie des locataires et valoriser l’image de la résidence, faciliter les accès et le déplacement des personnes à mobilité réduite,
  • Construction neuve (Terra Lumina) permettant de diversifier l’offre de logements sur des typologies plus adaptées et promouvoir l’accession à la propriété,
  • Accompagnement des actions relevant de l’éco-responsabilité (gestion des déchets, tri du verre) ou de l’accompagnement social des locataires (économie d’énergie dans leur logements…).

Dans ce quartier, Logirem a mis en place les conditions pour créer du dialogue et des rencontres entre les habitants. Un café de chantier a permis la gestion des réclamations et surtout le maintien du lien entre les résidents pendant la durée des travaux.
Une équipe dédiée à la Gestion Urbaine de Proximité (GUP) est présente, en lien avec les équipes de gestion Logirem, le pôle qualité de vie et le pôle renouvellement urbain. Son intervention porte notamment sur la gestion des espaces extérieurs.

Les opérations (bâtiment par bâtiment ou par ensemble):

Des travaux de rénovation intérieure au ravalement des façades en passant par la mise en sécurité électrique, la réhabilitation opérée par Logirem a permis d’augmenter la qualité des logements pour le bien-être des habitants. 286 logements ont été rénovés  :

95

Logements au Plan de la Jarre

79

Logements au Parc de la Valette

75

Logements au Vaucanson

19

Logements au Hameau du Rocher

18

Logements au Hameau de la Pinède dont 3 villas restructurées en plus petits logements.

24

logements neufs dont 10 en accession sociale (terra lumina)

Pour deux d’entre elles, Hameaux du Rocher et de la Pinède, les travaux ont également permis de diversifier l’offre :

  • favorisant l’accès à la propriété d’une part,
  • restructurant sous forme de petits habitats individuels

Synthèse en chiffres

Investissement global démolition, réhabilitation, résidentialisation et construction : 17 M€

Subventions : 5 M€ (ANRU, la ville, le conseil général et le conseil régional)

Démolition de quelques villas au profit des accès et voirie pour l’ouverture du quartier

Relogement de 20 familles (70% sur site)

Nombre de logement réhabilité au total : 286 logements – 5 résidences – livrés entre fin 2015 et fin d’année 2016.

Nombre d’habitants : 800 habitants


Recyclage de verre intelligent à la Cayolle

« CLIIINK », RÉINVENTE LE TRI AU BAOU DE SORMIOU

Recyclage de verre intelligent à la Cayolle avec Cliiiinck

Avec Cliiink, un conteneur de tri du verre « intelligent », les habitants peuvent recycler leur verre et gagner des cadeaux ou des réductions chez les commerçants du quartier  à l’aide d’une carte ou de votre smartphone. Le dispositif installé à la Cayolle depuis le mois de mars, connait un franc succès avec une progression de 67% en un mois ! Logirem souhaite développer le principe et implanter deux nouveaux points de collecte auprès de ses résidences au Baou.

Tri du verre avec Cliiink, comment ça marche ?